Le moratoire du maïs transgénique MON810 est-il durable ?

L’AFSSA nous affirme que le maïs transgénique MON810 (fabriqué par la société Monsanto* ) ne serait pas néfaste pour la santé mais …

Il semble que nous vivons un grand moment de doute sur cette question.

En effet, l’AFSSA (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments) est affirmative mais sans argument scientifique, selon le magazine EKWO. Il faut savoir que la France a plaidé à Bruxelles, l’interdiction de la culture de cet OGM sur son territoire national avec succès et le soutien de 11 pays membres. L’AESA (Agence Européenne de Sécurité Alimentaire), favorable à l’introduction n’a jamais conduit d’études scientifiques et se contente, toujours selon EKWO, de lire un dossier d’autorisation fourni par Monsanto. Comment peut-on accepter ce genre de conseils ? L’AESA se défendant de ces décisions par le manque d’effectifs ferait mieux de ne pas se prononcer. Les études de Monsanto demeurent trop floues et aucun gouvernement n’a les moyens de financer une contre expertise.

Voici 4 points que EKWO n° 25 nous apporte

1) Tout d’abord, les études sont faites en 90 jours sur des rats. 90 jours ce n’est rien, cela ne vaut pas une étude pluri-générationnelle.
2) Des scientifiques affirment aujourd’hui que les différences observées sur des rats mâles ou femelles confirment bien le fait que ces produits ont un effet sur le système hormonal.
3) Par manque de moyens, il n’y a pas de preuves. Mais cela ne veut pas dire qu’il n’y en a pas !!
4) Le « Bt » (toxine active insecticide) colonise les sols voisins et par contact capillaire des racines se retrouve réparti de façon inégalée. Les proportions vont parfois se nicher dans les plants de maïs avec une dose 1000 fois supérieure à une pulvérisation agricole « classique ».

Définition Monsanto * : Entreprise connu pour son Round-Up et sa volonté de produire des plantes transgéniques afin « d’inonder » le monde de cultures « propriétaires ». Avec ce principe, un paysan ne récupère pas les graines pour une prochaine semence,… il rachète !!

1 commentaires

  1. Bicounet

    Comment ne pas douter des études menées par des groupes industriels dont la seule préoccupation est le pilotage économique des produits fabriqués ? Le marketing est à l’origine de bien des questionnements au sein des entreprises dans le but du développement d’un futur produit relais de croissance … comment penser qu’ils nous veulent du bien ?!

Laisser un commentaire