15 avril 2024

UE-Mercosur : c’est toujours non !

Il est urgent d’agir pour protéger nos droits et notre planète contre l’accord de libre-échange EU-Mercosur ! La Commission européenne, en collaboration avec plusieurs États membres de l’Union européenne, prévoit de rétablir et de finaliser cet accord en 2023. Il s’agirait de l’un des plus vastes accords commerciaux au monde, entre l’UE et le Mercosur (Brésil, Argentine, Uruguay, Paraguay).

Foodwatch, prévoie de pas de les laisser faire, bien au contraire. Ce jeudi 25 mai, le Conseil européen des ministres du commerce se réunit, et il est très probable que l’accord UE-Mercosur y soit discuté. De plus, un sommet est prévu en juillet, où l’objectif est d’annoncer la finalisation des négociations. Pour atteindre leurs objectifs, tous les moyens sont bons. Sous prétexte de la guerre en Ukraine et de la nouvelle situation géopolitique, des négociations se déroulent actuellement dans la plus grande opacité, dans le but de contourner notre opposition citoyenne.

Pourtant, lorsque l’on examine les volets de l’agriculture et de l’alimentation de cet accord, on constate un risque majeur. De plus en plus de produits agricoles, qui ne respectent pas les mêmes normes sanitaires qu’en Europe, seront importés depuis le Mercosur, entraînant une augmentation de la déforestation sur leur passage.

Dans le cadre de la semaine d’actions européenne contre ces accords commerciaux, agissez avec Foodwatch et plus de 170 organisations mobilisées pour envoyer un message clair aux ministres du commerce réunis aujourd’hui.

NON À L’ACCORD UE-MERCOSUR : JE SIGNE

Le sujet vous intéresse ?
LesEditionsDuDisco proposent une fiche pédagogique PDF à  1,99 € seulement sur le sujet du TAFTA :
TAFTA (AVEC OU SANS)

Laisser un commentaire