Sémantique marketing autour du smoothie

Cet été, vous risquez de retrouver des affichettes publicitaires non loin des buvettes pour le « Bar à Fruits », « l’unique 100% smoothie » du groupe Café Folliet – Tropico.

L’affiche « bar à fruits » nous annonce des smoothies, et comme je le montre sur une version en noir et blanc pour faire ressortir les arguments du produit, il y a écrit « mixés sur place« , avec une photo de smoothies accompagnés de fruits frais.

Mais il suffit de regarder la façon dont le commerçant va le réaliser, pour se poser quelques questions.
1) Il sort du frigo, une bouteille de type Tetrapak® contenant une purée de fruits mixés.
Quid des ingrédients : Frais, sous vide ? Pasteurisés ? Avec ajout de sucre ou d’arôme ? Artisanal ? Industriel ?
2) Il ajoute 2 glaçons dans le godet
3) Appuie sur le bouton de mixage et vous le sert pour un smoothie mixé sur place.

Lisez le dossier de presse pour vous en convaincre.

Est-ce un abus de langage ou une façon de jouer sur les mots ? Il s’agit, à mon sens, d’un simple mélange, sur place qui ne devrait souffrir d’aucune ambiguïté ! Non ?
De plus, l’affiche pourrait laisser imaginer que le smoothie est fait à partir de fruits frais. En tous les cas, nous étions cinq à une buvette d’Aix-les-Bains (73) et nous avons tous été bernés. Alors que je retournais chercher un glaçon, quelle fût ma surprise en voyant le barman en train de sortir un smoothie sans avoir un seul fruit frais dans son entourage.
Le Larousse donne comme définition du mot « Mixer » : Appareil électrique constitué d’un couteau-hélice tournant à très grande vitesse, servant à broyer et à mélanger des aliments. Mais alors un concentré de fruits, doit-il être mixé ? Remixé ? Mélangé ? Préparé ? C’est difficile, donc toujours complexe vis à vis d’un consommateur assoiffé.

Adhérer ou non, c’est vous qui voyez, mais vous serez informés. Pour ma part, je serais encore plus vigilant la prochaine fois.

AB

Plus surprenant, le site internet de 100% smoothie présente le concept en mentionnant  « Affirmez votre différence avec un concept unique 100% Smoothie » ?
J’ai du mal à comprendre, en quoi ne pas proposer un smoothie à partir de fruits frais, comme le font tous les commerçants que je côtoie, serait une différence notable ?

Laisser un commentaire