Oranges !! Ô désespoir !

Avez-vous déjà imaginé le parcours d’un jus d’orange venu .. du Brésil.

[ source : Thierry Souccar et www.lanutrition.fr ]

80 % de la consommation mondiale de jus d’orange vient du Brésil [Sao Paulo]. Pour nous, Européens, il s’agit d’une contrée lointaine. 12 000 kilomètres nous séparent et la demande croissante de cette boisson tant plébiscitée par les parents gorgés d’informations sur-médiatisées, pose problème. Une fois de plus, rien n’arrête l’être humain quand il cherche une solution économique à son problème.

Voici un schéma démonstratif de l’ingéniosité à court terme de certains ingénieurs.

12 000 km de distance coûte cher. Chaque centimètre carré est passé au crible afin de réduire les coûts de transport. Le jus d’orange subit alors un chauffage afin de le réduire en concentré. Pour 1 tonne de jus d’orange, cette opération utilisera 100 kg de pétrole (sans parler des émissions). Une fois, ce concentré arrivé en Europe, il sera réhydraté pour reconstituer le jus. Il faudra alors 24 tonnes d’eau.

Schema-Jus-orange

Est ce bien écologique tout cela ? Thierry Souccar insiste sur le fait suivant  » Si tous les habitants de la Terre consommaient autant de jus d’orange que les Allemands (21 litres par an), il faudrait l’équivalent de trois planètes Terre en surface de cultures pour étancher leur soif.« 

Laisser un commentaire