Buitoni : Communication dissonante ?

Pour ceux qui ont lu mes deux interviews sur ParisMatch BE et Novethic, vous avez pu découvrir mon avis sur des affaires comme Buitoni ou Kinder. Ces crises ne sont, à mon sens, qu’une continuité exponentielle. Les faits sont systématiquement minimisés pour mieux faire le dos rond et passer à autre chose ! Pour corroborer mes propos, voici un point sur l’affaire Buitoni au 15 juin 2022 avec le journal de France 2 :

Anne-Sophie Lapix :
– Des manquements relatifs à l’hygiène avaient été signalés dans l’usine Buitoni de Caudry, qui fabriquait des pizzas Fraich’Up. Je rappelle que deux enfants sont morts, contaminés par la bactérie E.Coli, en mangeant ces pizzas. La répression des fraudes avait même adressé un avertissement au groupe propriétaire Nestlé, en 2020.

Reportage de Puffeney, Lecointre, Colnet, Anglande, Pavant, Cohen-Oliveri :
Voix Off :
– Depuis combien d’années l’usine Buitoni de Caudry cumulait-elle les manquements ? Trois rapports de 2012 à 2020 dévoilent des problèmes récurrents d’hygiène. Publiés par le site Disclose, voici le plus récent et le plus détaillé. Voici ce que dit l’inspecteur « Le plafond est malpropre », « Des souillures marrons sont visibles », « Toiles d’araignées », « Poussiéreux », « Le matériel est gras et huileux », « Traces de moisissures ». Le document est accompagné de dizaines de photos censées prouver ces infractions aux règles sanitaires. Dans un autre rapport, il y a dix ans, la répression des fraudes notaient déjà une anomalie : « des fils de pyrale », des insectes parasites sur les lignes de production.
Selon Disclose, Nestlé aurait écopé d’un avertissement, pourtant dans une vidéo de communication, voici ce que répond un directeur de Nestlé lorsqu’on lui demande si il y a déjà eu des alertes sur cette usine.

Réponse du directeur de Nestlé, Jérôme Jaton (30 mars 2022):
– Jamais !! Il y a un message que j’aimerais que vous reteniez, c’est que notre priorisation, c’est nos consommateurs et vraiment une fois de plus, de tout coeur avec les familles qui sont affectés par ces taux d’intoxication.

Fin du documentaire avec une intervention de FoodWatch.

Incroyable comme type de communication ! Non ?

Source : ©France 2. Journal TV du 15 juin 2022.

Extrait vidéo disponible.

2 commentaires

    1. SG

      Très bonne question. Pourquoi ? Parce que le système de contrôle est trop affaibli par la puissance des grands groupes.
      On peut aussi s’interroger sur la présence de pizzas Fraich’up dans les Franprix en juin 2022 !
      #ViveLaDesobeissanceAlimentaire

Laisser un commentaire