4 mars 2024

Le coup de gueule pour LycoCard®

En fait mon coup de gueule ne se porte pas sur le projet LYCOCARD®, mais sur les effets de bord que cela enclenche déjà. Explications … Pour comprendre ce « coup de gueule », voici la teneur du projet LYCOCARD® :

LYCOCARD : Le rôle du lycopène dans la prévention des maladies cardiovasculaires
Les maladies cardiovasculaires et les cancers sont les premières causes de mortalité en Europe et dans tous les pays développés. Le lycopène est un pigment végétal présent dans les tomates, les pamplemousses roses, les pastèques et les papayes. La tomate est le deuxième légume cultivé en Europe et les tomates et ses dérivés sont la principale source de lycopène dans l’alimentation.
Des données solides de plusieurs études épidémiologiques suggèrent que le lycopène pourrait fournir une protection importante contre les maladies cardiovasculaires et le cancer. Cependant, les relations entre le taux de lycopène des tomates et des dérivés de tomate et les effets bénéfiques du lycopène n’ont pas été suffisamment établis, car la recherche n’a pas eu une approche globale « de la production de tomates aux effets biologiques du lycopène »

extrait de http://www.lycocard.com

Il suffit de se pencher sur ce sujet pour découvrir que des chercheurs vont mettre au point une tomate, hybride, riche en lycopène !!

Je trouve cela SCANDALEUX !

La tomate fabrique naturellement du lycopène, c’est diront nous « son existence même ». Elle fabrique cela pour se protéger des agressions de la terre, du ciel et du soleil. Plus une tomate s’est sentie agressée et plus elle aura fabriqué du lycopène. Une aubaine pour l’humanité tant les bienfaits des tomates sont bénéfiques si l’on n’avait pas tout gâché :
1) Nous n’aimons pas les tomates disgracieuses. Elles doivent être jolies et calibrées.

2) Nous n’aimons pas les insectes de la pleine terre, nous élevons les tomates sur un substrat de laine de verre.

3) Nous souhaitons des tomates toute l’année, en toute circonstance, et laissons les producteurs les protéger derrière des serres surchauffées. À l’abri du soleil, de la pluie, nos mignonnes ne sont plus maltraitées et n’apportent aucune valeur ajoutée.

On apprend alors que des chercheurs souhaitent « inventer » une nouvelle tomate. Très certainement pour y apposer un brevet Messieurs, Dames !
Fuyez tout cela et retrouvez la tomate plein champ, et locale, de vos paysans. Vous y gagnerez !

Si ce billet vous a donné envie de changer votre consommation. Rappelez vous que nos anciens consommaient des tomates de saisons pleins champs et le reste du temps, utilisaient des pommades concentrées (et non du ketchup® sucré).
Ils avaient raison. Les taux de lycopènes concentrés SONT EXCELLENTS.

Une réflexion sur « Le coup de gueule pour LycoCard® »

  1. salut stef tu as raison le ketchup et tout autre substitut de sauce sont vraiment de la MERDE!!!!!
    avec un père et un grand-père cultivateur de fruits et légumes je trouve ça inadmissible de continuer a manger ce genre de culture bidon on n’a la terre, le soleil et l’eau pour pouvoir avoir cela donc nous n’avons pas besoin d’acheter ce genre de SALOPERIE et je trouve ce projet totalement nul et bidon !!!! alors pour éviter cela obtez pour la culture traditionnelle.

Laisser un commentaire

%d