Une Wok’ Attitude

Cuisiner au Wok, pour plus de goût et moins de gras. Les asiatiques ne se séparent jamais de leur ustensile de cuisine, le wok qui, depuis 2000 ans ne cesse de rythmer leurs succulents repas. Mais derrière cette tradition qui consiste à saisir à feu vif de petits légumes, nous découvrons une manière de conserver toute la saveur de l’aliment.

Une poêle conique à fond plat peut devenir magique pour tout mijoter, mariner, sauter ou frire. Avec ses deux anses ou sa large poignée, le wok sera de toutes vos recettes si vous lui réservez une petite place.

Les asiatiques ne s’y trompent pas. Sa forme particulière permet une cuisson rapide et sans graisse inutile. Une simple goutte d’huile d’olive permet de saisir vos aliments et de les dorer pour vous donner une alimentation colorée et savoureuse tout en préservant les qualités nutritionnelles !

Dans le cadre d’un changement de comportement alimentaire, il fait parti de l’ustensile idéal, mais je vais aller plus loin dans la démarche. Je préconise systématiquement cet achat !! Il permet à une personne qui souhaite changer son alimentation de prendre plaisir à cuisiner et reconsidérer les aliments bruts. Il peut aussi aider dans certains cas à oublier les plats cuisinés ou préparés.

Un geste simple : 1 poivron coupé en lamelles, 1 goute d’huile, des graines de lin ou de sésame … deviennent un délice quand il sont préparés au wok.

Destination Santé nous conseille : « Autre raison de l’adopter : il est facile d’entretien. Quand il est en acier par exemple, il suffit de l’essuyer avec du papier absorbant. En fonte ou doté d’un revêtement antiadhésif, rincez-le simplement à l’eau chaude. Pratique : certains sont parfois pourvus d’un petit réchaud et d’une grille. Le Wok traditionnel en fonte et à fond incurvé quant à lui, est réservé à la cuisson sur le gaz. »

Sources :
Destination santé
Françoise Alby, Connaître la cuisine au Wok, Couleur cuisine, Editions Sud-Ouest, 2006.

3 commentaires

Laisser un commentaire