La marque s’en mêle

Les médias s’emparent d’informations sur le site « manger-bouger.fr ». Le dernier que j’ai pu lire et où j’ai pu le constater est Brand’s de Monoprix.
J’y découvre une somme, de points de vues, différente du mien …

On peut lire dans le nouveau magazine de Monoprix, Brand’s — la marque —, un rappel des informations diffusées par le Plan National Nutrition Santé (PNNS), sous le site « www.mangerbouger.fr », dans le cadre de la campagne destinée à lutter contre l’obésité.

Il y a tellement à dire…

En matière de lutte contre l’obésité, mon point de vue est diamétralement opposé. Tout d’abord parce qu’il s’agit d’une lutte, d’une guerre — pour ne pas la nommer — contre un système, complet, complexe, qui produit pour vendre, point final. 

Il ne pas suffit de dénoncer, il ne suffit pas d’informer. Faut-il encore vouloir réellement « éduquer » et cela ne sera pas possible par la voie médiatique, si efficace mais si facilement bercée par les intérêts en tout genre.

Je vous propose une lecture à deux niveaux. La partie en gras est le texte officiel (tout droit réservé), trouvé dans ce magazine — Brand’s —, et le texte, en dessous, sera mon avis, mon humble avis d’ancien formateur en changement de comportements alimentaires.

Comment faire en pratique ?

1• Consommer au moins cinq fruits et légumes par jour, qu’ils soient crus, cuits, nature, préparés, frais, surgelés ou en conserve.
J’aurais préféré : consommer des fruits et des légumes à chaque repas.
// En effet, il faut réapprendre aux enfants à consommer un fruit frais au dessert et à se préparer, par exemple, une salade de fruits le matin avec 1 banane, 1 pomme et 4 grains de raisin. Éviter de faire croire aux enfants que les préparations à base de fruits sont des fruits. Une tarte aux fraise, une macédoine industrielle, un sorbet citron, etc. ne sont pas des fruits, mais, du sucre.

2• Manger du pain et des produits céréaliers, des pommes de terre et des légumes secs à chaque repas et selon l’appétit (en privilégiant les aliments céréaliers complets).
J’aurais préféré : manger des légumes et des céréales complètes associés à des légumineuses. Éviter les produits céréaliers riches en gluten.
// En effet, il faut un peu oublier le blé et tous les produits riches en gluten (blé), ainsi que les céréales riches en sucres (maïs et riz blanc). Il faudrait des campagnes de sensibilisation sur les céréales sans gluten, tel le riz complet, millet, sarrasin, épeautre, petit épeautre, quinoa, l’amarante, etc. ainsi que les lentilles, pois chiches, etc. Oublions en passant, un peu la pomme de terre. L’industrie agroalimentaire en met partout. Nous avons droit à l’amidon de pomme de terre, de blé ou de maïs… partout.

3• Consommer trois produits laitiers par jour (lait, yaourt, fromage) en privilégiant la variété.
Je ne consomme jamais de laitages [Lire Lait, mensonges et propagande], sauf un petit fromage de temps en temps. Un bon chèvre, une tomme, un banon crémeux, etc. Pour rappel, le fromage est un lait caillé par une présure.
// En effet, je préfère pour ma part, encourager la consommation d’algues wakamé [13 fois plus de calcium que le lait, des graines de sésame, du tofu caillé au sulfate de calcium, des sardines avec arêtes, des amandes et du persil. Mais tout ça, c’est une éducation… un changement de comportements…

4• Manger de la viande, du poisson (et autres produits de la pêche) ou des œufs une ou deux fois par jour en alternance. Penser à consommer du poisson au moins deux fois par semaine.
Je ne consomme que des poissons triés sur le volet. Pas de Panga vietnamien dont on n’a jamais vu la tête, pas de poissons panés, pas de poissons pêchés contre le détroit d’Helsinki, en mer du Nord, pas de poissons d’élevages sans label, et de surcroit des fermes norvégiennes, etc. J’ai une préférence pour les saumons d’élevages d’Écosse Label Rouge, des petites pêches méditerranéennes, des crevettes garanties bio/ou Label rouge, sans métabisulfites et bien sûr des huîtres naturelles…

5• Limiter les matières grasses ajoutées (beurre, huile, crème fraîche, etc.) et les produits gras (produits apéritifs, viennoiseries, etc.).
J’aurais préféré : consommer uniquement des huiles de qualité, de premières pressions, à froid. Varier avec huiles d’olive crues ou en cuisson, ainsi que pépins de raisin, de courge toastée, de sésame, de lin, de chanvre. Utiliser le beurre uniquement, si possible de baratte biologique, pour les gâteaux maison.
// En effet, plus particulièrement en France, j’entends souvent dire que le gras fait grossir. Les régimes lipidiques ne nous rendent pas service. Le sucre fait grossir, pas le gras. Mais entendons-nous… le bon gras ! Les avocats, les noix, les amandes crues, les huiles de qualité et non les gâteaux industriels, les plats préparés et les apéritifs salés et charcuteries.

6• Limiter le sucre et les produits sucrés (sodas, boissons sucrées,confiseries, chocolat, pâtisseries, crèmes dessert, etc.).
Limiter ? J’aurais tendance à écrire… « Oublier » le sucre. Sur le modèle alimentaire des civilisations en « bonne santé », il serait très judicieux de rééduquer nos enfants à ne pas consommer de sucres ajoutés !!! La nature nous fournit tout, avec des fibres et des nutriments. Peu d’aliments sucrés (pomme de terre, maïs, blé, panais, betterave, carottes), aucun sucre ajouté dans les plats et uniquement des sucres bruts dans vos préparations maisons !! D’excellentes initiatives pour ne plus aller voir, entre autre,  le dentiste ! je vous l’assure !

7• Limiter la consommation de sel et préférer le sel iodé.
J’aurais préféré : limiter la consommation de sel.
// En effet, il y a confusion. Il ne faut pas consommer de sel, mais il faut le préférer iodé ? Si on considère, d’après les recommandations, que la consommation de sel ajouté, doit être extrêmement faible, nul besoin alors de préconiser cet alicament, qu’est le sel iodé !
Pas de sel ajouté, certes, mais une consommation d’aliments riches en iode… comme les coquillages et fruits de mer, mais aussi les légumes et les fruits !!!

8• Boire de l’eau à volonté, au cours et en dehors des repas.
J’aurais préféré : boire de l’eau en dehors des repas.
// En effet, l’eau est très bonne pour la santé. Une petite recommandation concernant le pH élevé aurait été un plus !
Et bien entendu, je ne préconise pas l’eau pendant le repas — ni autre boisson d’ailleurs —, pour profiter au maximum des nutriments et ne pas les diluer. Boire si on le souhaite, pour faire passer un aliment trop sec, c’est bien, mais systématiquement engloutir une carafe d’eau… non. [lire Eau]

9• Ne pas dépasser, par jour, deux verres de boisson alcoolisée pour les femmes et trois verres pour les hommes [1 verre de vin de 10 cl est équivalent à 1 demi de bière ou à 1 verre de 6 cl d’une boisson titrant 20°, de type porto, ou de 3 cl d’une boisson titrant 40 à 45° d’alcool, de types whisky ou pastis].
Il est dit que consommer 1 verre par jour, tous les jours… c’est déjà une forme d’alcoolisme. Navré de déranger les âmes et consciences sur ce sujet. L’alcool est un sujet sérieux et chaque cas est unique.

10• Pratiquer quotidiennement une activité physique pour atteindre au moins l’équivalent de trente minutes de marche rapide par jour [prendre l’escalier plutôt que l’ascenseur, préférer la marche et le vélo à la voiture lorsque c’est possible…].
Bien évidemment. Mais le « lorsque c’est possible » est sujet à caution, de la part des utilisateurs ! Prenez le cas des escalators, placés juste à côté d’escaliers (je pense à la Fnac, allées Provençales, Aix). Je croise, majoritairement, dans les escaliers, des séniors montant et descendant les marches et j’aperçois sur les escalators… les jeunes, en pleine forme.

Mais tout cela n’engage que moi … et quelques-uns —de plus en plus nombreux— … je vous l’accorde.

3 commentaires

  1. Valérie

    Bonsoir,
    Les recommandations du Danemark sont :
6 fruits et légumes par jour (600g)
poisson et produits de la mer plusieurs fois par semaine
pommes de terre, riz ou pâtes et le pain complet chaque jour
Modérer le sucre – en particulier des sodas, bonbons et gâteaux
Modérer le gras – en particulier des produits laitiers et la viande
Mangez une alimentation variée et maintenir un poids normal
Boire de l’eau
Être actif au moins 30 minutes par jour
    C’est à peu près les mêmes, par contre sur le lait, le danemark recomande 1L par jour (pour les adultes, et ils aiment en boire 1 vere au(x) repas)
Alors est-ce du a un besoin plus élevé en vitamine D ou bien a l’effet marketing aussi (Arla est un multinationale danoise qui exporte ses produit laitiers partout dans le monde), je ne sais pas.
Il n’y a pas d’article en Francais sur le sachet, voici un lien qui montre la video :
http://www.facebook.com/video/video…
    N’hésitez pas à me contacter, je suis très interessé par la nutrition.
    Valerie

  2. stefane

    Je n’ai pas trouvé, en français, d’articles sur ce Frugtposen ? Merci pour ce témoignage. Je ne sais pas ce que sont les recommandations au Danemark, en matière d’accompagnement nutritionnel, mais à l’occasion… si vous avez une info permettant la comparaison, c’est volontiers.
    Bonne lecture,
    Stefane

  3. Valérie

    Merci encore pour cette article. J’en parle souvent à mon entourage des faux messages (faire du sport, ce n’est pas monter les escaliers, des patates ce n’est pas des céréales , la compote a boire n’est pas un fruit (etc) !!
J’essaye de bien nourir mes enfants, avec de vrais aliments.
Pour faire manger des fruits aux enfants (surtout petit), il faut les préparer, découper en petits bouts. Exemple la pomme : ma fille de 3 ans ne la mange pas très bien si elle n’est pas découpée. Alors pour pouvoir la conserver (et la transporter pour gouter ou autre, ce qui est mieux que ces compotes a boire), au Danemark, j’ai trouvé une sorte de petit sachet, avec double-paroi que l’on peut gonfler et qui garde la pomme sous-vide.
Je pense que ce sac gagnerait a etre connu en France et offrirai une alternative au Mamans qui souhaitent prépaer des produits frais pour leur enfant, Ca s’appelle « frugtposen »
    A bientot,
    Valerie

Laisser un commentaire