On se sucre au rayon bricolage ?

Imaginez ma surprise, lorsqu’à la caisse d’un Bricorama, je découvre ce présentoir.

bonbonsDes confiseries belges, dans des pots de verre. Je retourne quelques pots pour y voir les ingrédients de glucose, E bidule et E machin, mais là n’est pas le plus important.
Comment un tel présentoir peut-il avoir été, ne serait-ce qu’imaginé installé dans une boutique de Bricolage ?
J’ai vécu cette présence comme une agression visuelle et je la trouve déplacée. J’en suis navré pour le fabricant de ces confiseries (on ne pas s’étaler sur la composition) qui subit ma colère – j’ai d’ailleurs pixelisé la marque du fabricant, en haut du présentoir.
Suis-je le seul client gêné par cette plaisanterie ?
En posant la question autour de moi, je me rends vite compte que je ne suis pas le seul et les témoignages fusent… J’entends que des parents râlent, car leurs enfants se ruent dessus et n’en décollent pas, d’aucuns font un petit caprice pour arriver à leur fin, mais le plus rassurant est que les parents, dixit un employé du magasin, se sentent pris au piège. Ils disent, toujours selon ma source, ne pas apprécier que « même ici », il y ai des bonbons savamment placés pour solliciter les envies des enfants et le porte-monnaie des parents.

Donc, Monsieur le Directeur de ce Bricorama, de grâce… épargnez-nous cet alléchant marketing d’opportunité désolant et décevant. N’en rajoutez pas dans une société déjà saturée par l’appel à la connerie.

Laisser un commentaire