Petits calculs d’utilité publique

Je trouve Thierry Souccar, toujours très inspiré pour faire un genre de calcul qui frise l’utilité publique.
Un genre d’économie domestique mais, avec un grand écart jusqu’au prix de la matière première.

Cela m’inspire alors une infographie ludico-pédagogique, comme j’ai tant aimé en faire dans le livre Visio•Food (Éditions Souccar).

Kellogs2

 

Voici le texte original de Thierry Souccar:
Petit calcul. Le maïs se négocie à 140 euros la tonne. Ce maïs est débarrassé de son enveloppe (fibres, vitamines, minéraux), cuit sous pression, séché à haute température, sucré, extrudé (et re-cuit), aplati pour faire des « flocons », re-chauffé, mis dans un paquet à moitié vide. Et cet « aliment », ce Frankenfood sans aucun intérêt nutritionnel, à l’index glycémique record, qui bénéficie du « label » du PNNS et reçoit un bon score (jaune) dans le nouvel étiquetage coloriel, est revendu 7 euros le kilo, soit 7000 euros la tonne. Ah, ils sont forts chez Kellogg’s.

Vous pouvez retrouver cette illustration dans le livre des Éditions Souccar « le bon choix au restaurant », avec beaucoup d’autres infos pratiques. [Acheter le livre] [Lire un extrait]

Laisser un commentaire